Côte d'Ivoire

mobile report 2019

3ème édition

#JumiaMobileWeek2019

Télécharger PDF

Les chiffres clés de la Côte d’Ivoire

L' Afrique est judicieusement positionnée pour devenir le prochain grand marché de la téléphonie mobile, à cause de son fort taux de croissance. L’année 2019 est indéniablement l’année de la priorité des investissements sur le marché de la téléphonie mobile en Afrique, afin de tirer parti de ces nombreuses opportunités. La croissance de la production réelle du continent devrait atteindre 4,1% d’ici fin 2019; sur une estimation de 3,5% en 2018. La croissance devrait découler de l'amélioration des conditions macroéconomiques sur le continent.

L’économie mobile a contribué pour 110 milliards USD au PIB de l’Afrique (7% du PIB total) en 2017; et devrait générer plus de 150 milliards de dollars (environ 7,9% du PIB) d'ici 2022. Le secteur des technologies et des services mobiles a également soutenu environ 3 millions d'emplois en 2017.

Une population croissante de 1,28 milliard de personnes (dont 42% dans les villes), une classe moyenne en pleine expansion qui devrait atteindre 1,1 milliard sur les 2,5 milliards d'Africains d'ici 2050. Le milliard d’abonnés mobile représente 80% de la population tandis que 36% a accès à internet, soit 473 millions. Forte de ses 25 millions d’habitants dont 51% en zone urbaine, la Côte d’Ivoire ne reste pas en marge de cette croissance du marché de la téléphonie mobile sur le continent. Le pays se donne les moyens nécessaires pour rassurer les investisseurs avec une croissance du PIB qui a atteint, selon les estimations, 7,4 % en 2018, contre 7,7 % en 2017. On peut ainsi parler d’un léger ralentissement de la croissance. Tous ces facteurs - entraînant un pouvoir d'achat plus élevé - sont parmi les facteurs à prendre en compte pour l'explosion de la téléphonie mobile en Côte d’Ivoire. Parmi les autres facteurs qui ont largement contribué à la croissance du nombre d’abonnements mobiles en Côte d’Ivoire figurent l’arrivée de smartphones à des prix plus abordables, la baisse des forfaits de données mobiles, le développement de l’e-commerce (achats en ligne), les paiements mobiles ainsi que la recherche d’informations et les réseaux sociaux.

Tendances du marché mobile

Le continent africain comprend plus de 1 milliard d’abonnés mobile, portant le taux de pénétration mobile à 80%. Quant à la population connectée à internet en Afrique, elle constitue 36% de la population du continent soit 473 millions d’habitants. 17% des Africains sont abonnés aux réseaux sociaux - ce qui représente 216 millions de personnes.

En Côte d’Ivoire ces indicateurs sont également en pleine croissance. A fin 2018, le pays compte 32 millions d’abonnés mobile pour un taux de pénétration de 128%. 11 millions d’Ivoiriens ont accès à internet dont 44% via mobile.

En Côte d’Ivoire, le mobile est omniprésent dans le quotidien des populations. Avec ses 32 millions d’abonnés mobile le pays a amélioré sa couverture internet grâce notamment à l’expansion de la couverture 3G sur tout le territoire et plus récemment de la 4G en zone urbaine. L’internet mobile permet ainsi à 4 millions de personnes de rester actifs sur les réseaux sociaux, ce qui représente 19% des Ivoiriens. En comparaison, ce taux est de 62,9% au Sénégal, 25% au Cameroun, 35% au Ghana

Si le mobile a révolutionné les habitudes et l’accès à internet, c’est principalement parce que le prix d’un smartphone en Afrique en général et plus particulièrement en Côte d’Ivoire est largement devenu plus abordable au fil des cinq dernières années. En 2014 un Ivoirien déboursait, en moyenne 61731 FCFA (107$) pour s’offrir un smartphone. 5 ans plus tard, avec l’arrivée de nouvelles marques, notamment Chinoises, ce prix moyen est passé à 53 000 FCFA (92$).

L’année dernière sur Jumia en Côte d’Ivoire les 5 marques de téléphone les plus achetées étaient Samsung, Xiaomi, Tecno, Infinix et Huawei.

Cependant le marché Ivoirien reste majoritairement constitué de téléphone dits basiques, à moins de 10 000 FCFA puisque les ventes de smartphones sont estimées entre 25 et 30% du total des ventes de téléphones mobiles dans le pays.



L’économie Mobile et le développement en Côte d’Ivoire

Selon les derniers rapports disponibles, en 2017 le marché du mobile a contribué à la croissance du PIB Ivoirien à hauteur de 530 millions USD (soit 305 Milliards); soit 7% du PIB. Aligné sur le score du continent puisque pour la même période, l’Afrique enregistrait  7.1% de son PIB total généré par l’industrie du mobile;  soit 110 Milliards d’USD.

Considéré aussi comme l’un des leviers importants pour le développement, le secteur du mobile contribue à la réduction du taux de chômage en Côte d’Ivoire avec la création de 2501 emplois directs au 30 Septembre 2018 contre 2383 au 31 Mars de la même année, selon les rapports du 3eme trimestre 2018 de l’ARTCI (Autorité de Régulation des Télécommunications/TIC de Côte d’Ivoire). Au total le nombre de personnes travaillent dans l’industrie du Mobile en Côte d’Ivoire a connu une hausse de +79 en six mois.

Le M-commerce & le consommateur ivoirien


Google Chrome , le navigateur préféré des utilisateurs mobile


Le secteur du mobile en Côte d’Ivoire a généré un chiffre d’affaires de 225 milliards de FCFA (389 Millions d’USD) en 2018 selon le rapport statistique du 3e trimestre de l’ARTCI. Les 32 millions d’abonnements mobiles, qui représentent 128% de pénétration de la population totale ivoirienne, s’ajoutent au taux de pénétration d’internet de 44% avec 11 millions d’utilisateurs; pour ouvrir le pays à d'innombrables opportunités sur les marchés du mobile, de la vente au détail et des services mobiles. Ainsi 76% des utilisateurs d’internet Ivoiriens visitent Jumia à l’aide de mobile, ce qui représente ainsi 43% des sources de trafic durant l’année dernière.

L’arrivée du mobile sur le marché en Côte d’Ivoire a révolutionné les habitudes de l’ivoirien. Pour les consommateurs de produits Jumia qui n’ont pas encore adoptés l’Application mobile, le moyen le plus rapide et aisé d’accéder à la plateforme d’achat en ligne est de lancer le navigateur mobile depuis leur téléphone. Ainsi, 53% des clients sur mobile accèdent à Jumia via Google Chrome.

Cela s'ajoute aux systèmes de paiement compatibles avec les systèmes mobiles mis en place dans le pays et qui fonctionne aussi bien lorsqu’on inclut les moyens de paiement préférés des ivoiriens. En 2018, 3% des transactions effectuées sur Jumia Côte d’Ivoire ont été effectuées via Mobile Money; tandis que le paiement à la livraison occupe 93% et les dépôts bancaires  représentent 4% .

Les agences Jumia implantées dans les différentes régions de la Côte d’Ivoire ont contribuées pour beaucoup dans les ventes de téléphones mobile en 2018. Les principaux acheteurs de téléphone sont originaires de Cocody à Abidjan ; suivi de Yopougon et enfin Bouaké.




Auteurs:


Sources: UNCTAD. Weforum. We Are Social. Euromonitor. Alliance for Affordable Internet. Jumia Business Intelligence. Data Reportal. ARTCI, GSMA. Index Mundi. Banque Africaine de Développement (BAD)